Friction quantique induite par les fluctuations dans les écoulements d’eau à l’échelle nanométrique

Résultat scientifique

Dans un mix sans précédent de dynamique des fluides et de mécanique quantique, des chercheurs et une chercheuse du Laboratoire de physique de l'ENS (LPENS, CNRS/ENS/Sorbonne Univ./Univ. Paris Cité) et du laboratoire Processus d'activation sélectif par transfert d'énergie uni-électronique ou radiatif (PASTEUR, CNRS/ENS/Sorbonne Univ.) décrivent une nouvelle théorie donnant enfin une réponse au mystère de l’écoulement de l’eau aux nano-échelles : la “friction quantique”. Ces résultats sont publiés le 3 février dans la revue Nature

Pour en savoir plus

Références

Fluctuation-induced quantum friction in nanoscale water flows. N. Kavokine, ML. Bocquet & L. Bocquet; Nature; publié le 03 février 2022.
DOI : 10.1038/s41586-021-04284-7
Archive ouverte HAL et arXiv

Contact

Lydéric Bocquet
Directeur de recherche au CNRS, Laboratoire de physique de l'ENS, Paris
Communication INP