Le solaire photovoltaïque en France

réalité, potentiel et défis
Grand public
Auteur(s)
Collectif, sous l’impulsion et la supervision de Stéphane Collin et Jean-Francois Guillemoles
Publication
mars 2022

Dans un guide très complet de 27 questions-réponses à destination du grand public, des chercheurs et chercheuses du CNRS, de la Fédération de Recherche Photovoltaïque (FedPV), de l’Ecole Polytechnique et de l’ENSCP nous révèlent la place que le solaire photovoltaïque peut prendre dans le futur mix énergétique français.

L’origine anthropique du réchauffement climatique ne fait plus de doute, et l’accord de Paris adopté en 2015 par la quasi-totalité des pays du monde a fixé l’objectif d’une augmentation moyenne de la température inférieure à 2°C. La transition énergétique est ainsi devenue un sujet de société majeur.

Différents scénarios énergétiques sont à l’étude pour parvenir à une neutralité carbone en 2050. Ils nécessitent tous une société plus sobre en énergie, une plus grande électrification des usages énergétiques, et un développement des énergies renouvelables. Mais dans le détail, les poids respectifs des économies d’énergie, des énergies renouvelables et du nucléaire varient d’un scénario à l’autre. La société doit choisir un modèle et une trajectoire de développement d’un nouveau mix énergétique. Ce choix aura des impacts sur nos modes de vie, et supposera d’accepter des contraintes, des risques ou des coûts différents. Il nécessite un débat éclairé par les connaissances les plus récentes.

L’énergie solaire photovoltaïque (PV) a progressé au cours des 10 dernières années à une vitesse fulgurante, que personne n’avait prédite : la capacité des installations photovoltaïques dans le monde a été multipliée par 20, le prix des panneaux photovoltaïques a été divisé par 10, et leur rendement est passé de 15% à 20%. Le rôle que le solaire photovoltaïque peut jouer dans la transition énergétique en est bouleversé. Malheureusement, ces changements ne sont souvent pas pris correctement en compte dans les débats, trop souvent biaisés par des arguments approximatifs ou erronés lorsqu’il s’agit du solaire photovoltaïque.

Un petit groupe de chercheuses et de chercheurs du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) et de la Fédération de Recherche Photovoltaïque (FedPV) a formé un atelier pour travailler collectivement sur les questions posées par le développement du solaire photovoltaïque en France. Quelle est sa réalité ? Où en est-on ? Quels sont les objectifs à court, moyen et long terme ? Sont-ils atteignables ? Le photovoltaïque coûte-t-il cher ? Est-il polluant, émetteur de CO2, dépendant de matériaux rares ?…

L’ambition de ce travail est d’apporter des réponses simples et factuelles mais précises et documentées, en utilisant les données les plus récentes, issues si possible de la littérature scientifique relue par les pairs.

Où le retrouver ?